• Imprimer
  • Envoyer par email

Jean-Luc Franck

Jean-Luc Franck : La passion du vin et de la vigne

Bien que grand amateur et connaisseur, Jean-Luc Franck n’imaginait pas que l’on pouvait produire du vin de qualité dans nos contrées. C’est un peu par hasard, en fréquentant des connaissances que j’ai découvert le vin de Flémalle, raconte-t-il. À partir de là, c’est tout naturellement que l’idée fait son chemin dans la tête de ce grand passionné.

C’est en 2006 que cet ancien « élève » de Raymond Godin se lance dans la grande aventure en décidant de produire son propre vin. D’une part en exploitant les vignes de son amie Gaby Becker. D’autre part, an acquérant un terrain afin d’exploiter son propre vignoble. Jean-Luc produit quatre types de vin blanc (le rivaner, le pinot gris, le chardonnay et le sieger – un vin proche du gewurtz) et trois de rouge (le pinot précoce, le pinot noir et le dornfelder). La production de rouge est assez remarquable dans la région. C’est plus difficile à réaliser que le blanc. Rares sont donc les producteurs locaux à tenter la production de vin rouge.

Pour Jean-Luc, la qualité prime sur la quantité. Sa démarche n’a d’ailleurs rien de commercial. L’idée de départ était de produire pour moi-même, explique-t-il. Aujourd’hui, la production a certes quelque peu augmenté, mais Jean-Luc Franck est toujours aussi intransigeant sur la qualité de son vin. Il utilise des cuves en inox de qualité professionnelle et respecte un processus de production strict.

Mais un bon vin ne pourrait s’apprécier sans l’esprit festif et convivial qui l’accompagne. Pour notre producteur flémallois, véritable bon vivant, tous les prétextes sont bons pour partager une bonne bouteille.

La période des vendanges, qu’il effectue avec l’aide de sa famille et de son ami Paul Belot, est un moment que Jean-Luc attend avec impatience chaque année. Ce n’est pas un hasard si, chez lui, il y a toujours une différence significative entre la quantité de vin qui vieillit  en fut et le nombre de litres qui se retrouvent dans les bouteilles. Une différence qui ne s’explique par uniquement par l’évaporation naturelle. C’est vrai, rigole-t-il. Nous en profitons pour déguster un peu de vin, entre nous ou avec des connaissances qui profitent de l’occasion pour nous rendre visite. Sans ça, les vendanges ne seraient pas vraiment les vendanges !

Infos pratiques : Le vin de Jean-Luc Franck est en vente au Delhaize de Flémalle. Vous pouvez aussi contacter Jean-Luc au 04/254.23.31